mardi 8 août 2006

La gratuité de la presse dans un environnement numérique

La presse gratuite est actuellement le secteur de presse le plus dynamique dans le Monde. Sûrement parce qu'elle a prouvé sa capacité à être rentable. La gratuité de cette presse, c'est sa mise à disposition auprès d'un public urbain, à travers un réseau de distribution en adéquation avec les modes de vies de ce public. Son unique source de revenu devient l'annonceur, qu'il soit un particulier ou une entreprise. Loin d'être un ensemble homogène, la presse gratuite recouvre des modèles qui diffèrent largement suivant leur contenu et leur périodicité, révélant un positionnement et des marchés bien segmentés. La gratuité de la presse est-elle une maladie marketing de l'industrie de la presse ou s'inscrit-elle dans le prolongement d'une activité presque tricentenaire qui fonde la démocratie dans la liberté d'informer et de s'informer ?

Table des matières d'un mémoire sur la presse gratuite (ouvert à toutes remarques)

Introduction
1. Le gratuit : la plus rentable des industries de presse

  • 1.1 Typologie de la presse gratuite
    1.1.1 La presse gratuite d'annonces
    1.1.2 La presse gratuite d'information

  • 1.2 Le prix de la gratuité : l'édition industrielle de publicités
    1.2.1 le marché français des gratuits d'annonces
    1.2.2 Les marchés de l'information gratuite

  • 1.3 Les raisons du succès des gratuits
    1.3.1 Le réseau de distribution : entre mobilité et intrusion
    1.3.2 Un contenu facile et rapide à lire

    2. Le papier et la sphère numérique
  • 2.1 Internet au coeur d'une stratégie de contenu « texte + image »
    2.1.1 La pré presse
    2.1.2 « L'après presse... »

  • 2.2 Passerelle du papier vers la téléphonie mobile : le QR Code
    2.2.1 Principes de fonctionnement
    2.2.1 Déploiement par l'éditeur ou par l'annonceur

  • 2.3 Les incidences sur le métier du journalisme
    2.3.1 De la rédaction au montage
    2.3.1 Mutualisation mondiale des rédactions

    3. Le lecteur des gratuits : un jeune au comportement plurimedia
  • 3.1 Ce que cherche l'éditeur de gratuit
    3.1.1 L'argument du lectorat de « non lecteur »
    3.1.2 Le lecteur pressé... au plus fort pouvoir d'achat

  • 3.2 Qui est lecteur de gratuits ?
    3.2.1 Les nouvelles manières de s'informer / Usages et perception
    3.2.2 L'intensification de la crise des payants ?

  • 3.3 La gratuité de l'information est-elle une vertu de la démocratie
    3.3.1 De l'information d'actualité à « l'actu » gratuite
    3.3.2 La multitude des faits et la suspicion à l'égard du papier

    Conclusion
    Annexes

  • 10 commentaires:

    Anonyme a dit…

    Bonsoir
    Le mémoire auquel il est fait référence sera-t-il publié en intégralité sur ce blog ? Si non, où pourra-t-on se le procurer ?
    merci d'avance !

    Jack Fischlum a dit…

    envoyez moi un mail à jackfischlum@yahoo.fr !

    Anonyme a dit…

    Bonjour,

    Je serais très heureuse de pouvoir consulter ce mémoire. Où puis je le consulter?

    Merci d'avance pour votre réponse

    Jack Fischlum a dit…

    Il est publié à la Bibliothèque de l'Institut Français de Presse mais je ne sais pas s'il est dispo ...

    Anonyme a dit…

    Est il possible de lire le rapport complet ?
    c.deloison@hotmail.com

    makazoum a dit…

    Est il possible de lire le rapport complet ?

    makazoum@free.fr

    makazoum a dit…

    Est il possible de lire le rapport complet ?

    makazoum@free.fr

    Anonyme a dit…

    Est il possible de consulter le rapport complet
    freynier@hotmail.com
    Merci d'avance de votre réponse

    Anonyme a dit…

    Ou puis je trouver ce rapport sur la presse gratuite, je fais actuellement un rapport sur un sujet connexe.
    Mon mail est cdeloison@hotmail.com

    Jack Fischlum a dit…

    Il n'est PAS POSSIBLE de recevoir ce mémoire.
    Merci