jeudi 20 novembre 2008

Du web vers le print

Il est intéressant de noter que les frontières entre supports (print et web) sont de plus en plus fines. Le support compte moins que le contenu ou tout du moins, le contenu prime sur le support. C'est ainsi que le magazine on-line FemininBio s'est lancé dans l'édition d'un trimestriel gratuit, c'est à dire une version papier d'un site Internet.

Si l'on est d'abord passé du "print" au "web", ce dernier commence aujourd'hui a être suffisamment mature pour que certains acteurs passent du "web" au "print". Il s'agit d'assurer une cohérence multi-supports plutôt qu'exploiter chaque support séparément.

En atteste le journal Vendredi dont le modèle s'inscrit parfaitement dans cette tendance :
Vendredi fouille parmi les sources du Web et publie, dans un journal papier, les informations sélectionnées. Bon, c'est vrai qu'il est payant, 1€50 et d'ailleurs, je le trouve hors de prix, mais bon, le modèle est là : du web vers le print.

Qu'en pensez-vous ?

3 commentaires:

Tonio a dit…

pas faux :)
le pb du web, c'est kon trouve tt et n'importe quoi alors ke sur un journal, on est forcément limité par le nombre de page -> donc selection

Anonyme a dit…

du print vers le web, du web vers le print ; plus de différence maintenant...

TOnio a dit…

la forme compte moins que le fond. la frontière entre print et web va progressivement s'effacer et laisser la place, sur du print, à de l'information de qualité (pas comme maintenant)